Subtiles, délicates, d’une beauté souvent déroutantes, les musiques présentées dans ce cycle sont les échos d’un art aux saveurs immémoriales, d’un art qui nous plonge dans les profondeurs d’une méditation Zen. Musique de chambre intimiste évoquant l’univers des geishas, chants épiques relatant les hauts faits de valeureux samouraïs sans peur et sans reproche ou majestueux orchestre de la cour impériale assorti de danses hiératiques, : autant de visages d’une culture à plus d’un égard fascinante.

Conçue avec la complicité du compositeur et musicologue Akira Tamba et de l’ethnomusicologue Fabrice Contri, cette série de concerts sera complétée par une conférence et deux films traduisant à merveille l’atmosphère à la fois grave, feutrée et violente qui imprègne l’imaginaire japonais : deux des quatre volets de Kwaïdan, saga classique tournée en 1964, seront ainsi mis en regard avec le très récent KanZeOn (2011), chef d’œuvre de l’esthétisme documentaire.

Laurent Aubert

RESTEZ INFORMÉSInscrivez-vous

TOUTES LES VIDEOS

Kwaïdan